L’éducation

 

Voici quelques éléments concernant l’éducation de votre petit poilu
 
 

Furet en bas âge

Pour une bonne éducation : il est préférable d’accueillir son furet chez soi à partir 2 mois (sevrage psychologique et physiologique) pour bien le sociabiliser et l’éduquer.
  

Le maître mot : patience

Le furet est un animal qui demande du temps et de la patience.
Il ne faut pas oublier qu’il a besoin de se dégourdir les pattes en dehors de sa cage au moins 3h à 4h par jour. Si ce n’est pas le cas le furet sera alors encore plus excité lors de la sortie et donc plus difficile à gérer et à éduquer.
L’éducation ne doit pas se faire durant toute la sortie, pensez à jouer avec lui et le laisser gambader.

La morsure

Il est important d’apprendre au furet à contrôler sa morsure.
Le furet peut soit mordiller pour jouer soit mordre par agressivité jusqu’au sang.

Il faut alors prendre le furet par la peau du cou et au choix:

  • Lui dire un NON ferme et le plaquer au sol jusqu’à ce qu’il s’immobilise.
  • Lui souffler devant la tête
  • Lui mettre une petite tape avec le doigt sur le museau
  • Le mettre à l’écart dans une cage mais pas la sienne, en l’ignorant 5 à 10 minutes.

Au bout d’un certain temps le furet comprendra. S’il remord un peu fort il suffira de lui dire un NON ferme et il saura qu’il ne faut pas recommencer.

Attention contrôlez votre force, n’oubliez pas que ce n’est qu’un furet. Rien ne sert de le taper.
 

Réfléchir avant de punir

Les morsures peuvent avoir lieu en cas de douleur, d’une réaction à certains bruits ou de gestes violents. Dans ces cas là ne pas le gronder, il ne comprendra pas. Il a eu peur, il s’est simplement défendu. Il faut alors si possible le prendre dans ses bras et le rassurer pour éviter qu’il ne stresse et ne recommence.
 

Le furet adulte

Pour un furet adulte ça sera la même pratique que pour un fureton cependant cela risque de prendre peut être un peu plus de temps, s’il n’a jamais été sociabilisé ou manipulé. Le furet pourrait ne pas contrôler sa force de morsure en jouant ou ne pas savoir que mordre fort est interdit. Donc il faut redoubler de vigilance et être un peu plus ferme.
 

Astuces pour faire lâcher le furet

Parfois les furets ne veulent pas lâcher lors d’une morsure. Dans ce cas là vous pouvez lui passer quelques secondes la tête sous l’eau. Il va lâcher sous le coup de la surprise. Sinon vous pouvez aussi si vous avez sous la main un peu de citron mélangé à de l’eau, lui en mettre un peu dans la bouche et avec le goût acide il lâchera.
Vous pouvez aussi essayer de lui enfoncer un peu plus votre doigt coincé. Cela va lui causer une gène et il lâchera.

Education à la propreté

Tout d’abord il faut savoir qu’un furet ne fera jamais ses besoins là où il mange, boit et dort. Ensuite observez votre furet, celui ci choisira lui-même un endroit où faire ses besoins, ainsi mettez (lui) une litière ou du papier journal à cet endroit. Pour être sûr qu’il refasse là vous pouvez y déposer une crotte.
 
Si le furet fait à un endroit où vous ne souhaitez pas qu’il fasse, il faut alors lui montrer qu’il y a un autre endroit où il peut faire, lui faire comprendre que c’est là et pas ailleurs en l’y mettant par exemple juste après son réveil.
 
S’il a déjà fait là où vous ne voulez pas, ramassez ses besoins et mettez les dans sa litière en lui montrant. Bien nettoyer là où il a fait pour enlever l’odeur et pour ne pas qu’il revienne à cet endroit. Ne nettoyez pas à l’eau de javel, comme pour les chats, l’odeur attire le furet et il fera ses besoins là où il sentira l’odeur de javel.

N’oubliez pas dans les débuts de féliciter votre furet quand celui-ci fait bien dans sa litière.

Il faut aussi savoir que nettoyer au quotidien la litière est important car si celle ci est trop sale le furet fera à coté.

Petite astuce, pour certains furets l’odeur de la moutarde mélangée à l’eau peut dissuader votre furet de faire ses besoins là où vous ne le voulez pas.
 

L’appel de son nom

Donnez un nom à votre furet dès le début de son éducation peut être très utile. Par la suite cela pourra vous servir lorsque que vous souhaitez qu’il revienne vers vous, pour savoir où il se cache, ou pour le cas où il s’enfuirait…
Pour cela toujours l’appeler par le même nom et en évitant les surnoms. Régulièrement lors des sorties en dehors de sa cage essayez, s’il revient récompensez le avec une friandise. Il comprendra très vite ainsi.